Vous êtes ici : Accueil » Blog » Projet Simandou: les recommandations du Forum des associations de Kérouané
ActualitésConakryEconomieGuineeHaute GuinéePolitique

Projet Simandou: les recommandations du Forum des associations de Kérouané

Les ONG des ressortissants de la préfecture de Kérouané, groupées en Forum des associations, ont organisé le 18 mars 2023 à Conakry un séminaire d’orientation placé sous le thème «Les enjeux et défis communautaires liés au projet Simandou». Une initiative visant à renforcer les relations entre la principale société minière évoluant sur place et les riverains.

Le Forum des associations de Kérouané a profité de cette opportunité pour expliquer aux participants la problématique de l’insertion juvénile. A cette occasion le  chargé de l’organisation du Forum, M. Mory Oulen  Camara, a fait comprendre que la réalisation du projet Simandou -dont les préfectures de Kérouané et Beyla sont les hôtes- demande la prise en compte de «l’autonomisation des femmes, l’employabilité des jeunes et la question de l’habitat».

Dans ce cadre, le Forum a fait appel à toutes les associations et ONG de Kérouané pour venir poser les problèmes et trouver une solution participative.

«Les mines posent souvent des problèmes entre ceux qui sont chargés de développer le projet et les communautés environnantes. Nous sommes là pour faire de la sensibilisation pour amener chacun à comprendre ses droits et ses devoirs. Pour aussi  amener la communauté à prendre ses responsabilités pour pleinement participer à la réalisation du projet Simandou», soutient M.Camara.

Permettre aux communautés locales de bénéficier de l’exploitation minière dans cette zone, c’est aussi « prendre des mesures préventives», assure-t-il. Parce que le plus souvent,  les exploitations minières sont émaillées par des conflits avec la localité, des conflits sur la question de l’emploi et d’intérêt».

Le Forum formule des recommandations pour favoriser le développement du projet qui intègre dès maintenant la réponse aux besoins fondamentaux des communautés locales. 

La requête du Forum 

Le Forum qui rassemble des ONG des ressortissants intervenant dans le Simandou, principalement à Kérouané et Beyla fait une requête. «Nous demandons (…) à la société de rester en contact avec nous parce qu’une bonne médiation entre la structure qu’on va mettre en place et la société peut apaiser et prévenir d’éventuels conflits. Nous voudrions que nous soyons une structure interlocutrice de la société. Cela permettra de faire un bon dialogue, et avec le dialogue, l’exploitation sera harmonieuse», formule à titre de recommandations le chargé de l’organisation du Forum, M. Mory Oulen  Camara.

Quant au président du Forum, M. Lanfia Touré, il salue les actes posés par le président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya, pour faire face aux enjeux et défis auxquels sont confrontées à la fois réalisateurs du projet, les communautés locales et les autorités du pays dans l’exploitation du Simandou.

Par Alpha Kéïta

Related posts

L’arrivée d’ATOS, le développeur de SCIE, l’autre défi relevé par Mourana Soumah au Trésor public !

Diallo Tidian

La Ligue professionnelle de football change d’équipe dirigeante

Diallo Tidian

L’aide militaire Occidentale à l’Ukraine : le zugzwang

Diallo Tidian