Vous êtes ici : Accueil » Blog » Le général Sadiba Koulibaly condamné, rétrogradé, puis radié de l’armée
ActualitésConakryGuineePolitique

Le général Sadiba Koulibaly condamné, rétrogradé, puis radié de l’armée

Le général Sadiba Koulibaly a été rétrogradé au grade de colonel puis radié des effectifs de l’armée guinéenne «pour atteinte à la sûreté de l’Etat, inconduite, désertion et abandon de poste».
Cet ancien Chef d’état-major des armées (sur la photo) du 12 octobre 2021 au 9 mai 2023 a été condamné par le tribunal militaire, le 15 juin 2024, à 5 ans de prison.
Numéro 2 du régime issu du coup d’État contre le troisième mandat d’Alpha Condé le 5 septembre 2021, il est nommé ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat et de l’aménagement du territoire, chargé de la Récupération des domaines spoliés de l’Etat le 9 mai 2023.
Au lendemain de sa nomination, il est limogé. En octobre 2023, le général Sadiba devient chargé d’affaires à l’ambassade de Guinée à Cuba. Il a été mis aux arrêts le 4 juin 2024.
Devant le tribunal militaire de Conakry où il a comparu, jeudi 13 juin 2024, en compagnie de six autres militaires accusés, le Général Koulibaly a déclaré être venu de Cuba pour régulariser sa situation et celle du personnel de l’ambassade de Guinée à Cuba qui n’a pas reçu de salaire depuis 5 mois.
Le général Sadiba Koulibaly a notamment déclaré qu’en ce qui le concerne, au moment où il est rentré à Conakry, il n’a pas « voulu violer la hiérarchie  ». Il est « resté derrière (son) ministre pour respecter les procédures « .
Pour sa part, le général Coulibaly s’en tient à la volonté divine. « C’est Dieu qui a voulu que la chose se passe ainsi. Quelle que soit l’issue de cette affaire, je me remets à Dieu », a-t-il déclaré. Tout en plaidant son cas et celui de ses co-détenus auprès du tribunal.
Pour ce qui concerne ces derniers, dit-il, ils étaient tous régulièrement en poste à son domicile, au mauvais endroit  «au mauvais moment». « Mais, (tout cela, formule-t-il),  c’est (le fait du) destin » qui l’a voulu ainsi pour ses co-accusés..
Par Gordio Kane

Related posts

Il faut des «sites de compétition» dignes de ce nom si la Guinée veut organiser une CAN (Amadou Touré, consultant)

Diallo Tidian

Sékouba Konaté foule le sol de Guinée après 11 ans…

Diallo Tidian

Antonio Souaré vise toujours les étoiles

Diallo Tidian

Leave a Comment