Vous êtes ici : Accueil » Blog » Le Prix de l’Ambassade des États-Unis pour le Journalisme va célébrer l’excellence
ActualitésAfriqueArt & CultureConakryEconomieEducationGuineeInternationalPolitique

Le Prix de l’Ambassade des États-Unis pour le Journalisme va célébrer l’excellence

Le Prix de l’Ambassade des États-Unis pour le journalisme a été annoncé ce mardi 19 septembre 2023 à Conakry. Il vise à «célébrer l’excellence» dans les médias guinéens. L’annonce a été faite par l’ambassadeur des Etats-Unis en Guinée, Troy Fitrell (sur la photo), au cours d’une réception accordée à la presse en sa résidence de Conakry.

Le Prix de l’Ambassade des États-Unis pour le Journalisme va «célébrer l’excellence» dans les médias guinéens. Il soutient la liberté de l’information, le pluralisme de la presse et l’indépendance du journalisme en République de Guinée.

«Pour célébrer (ses) contributions exceptionnelles à la démocratie, à l’État de droit, et aux droits de l’homme en Guinée», et les soutenir dans leur «dévouement inébranlable à préserver les valeurs du journalisme», l’Ambassadeur des États-Unis en Guinée a décidé «d’assister personnellement (aux) efforts infatigables» des médias guinéens dont le travail de qualité «ouvre la voie vers une société plus équitable».

«Vos reportages courageux mettent en lumière des questions cruciales, stimulent le débat public et remettent en question le statu quo. Votre rôle de gardien de la société mérite non seulement des applaudissements, mais il sert également de catalyseur pour un changement positif et le progrès en Guinée», a-t-il déclaré à ses invités.

SE M.Fitrell déclare que le Prix est institué «en reconnaissance de votre professionnalisme, de votre compétence, et de votre engagement indéfectible envers l’intégrité journalistique». 

«Des opportunités» 

L’ambassade investit une somme de  « 225 000 dollars dans des opportunités de formation au cours de l’année à venir, ce qui profitera à près de 100 journalistes de Guinée et de la région». Le lancement des «Prix de l’Ambassade des États-Unis pour le Journalisme» consiste à «célébrer l’excellence au sein des médias guinéens».

Le conseiller en diplomatie publique, Alexander Hunt, donne les détails sur ces programmes. «Ces programmes bénéficieront à plus de 80 journalistes guinéens et à une douzaine d’autres venant de pays voisins, y compris le Tchad, le Mali, le Niger, le Sénégal, et la Côte d’Ivoire. Des experts renommés du Centre International pour les journalistes mèneront des formations sur place à Conakry et à Nzérékoré».

Les «sessions» de formation «se concentreront sur l’amélioration de vos compétences en analyse de données, vérification des faits, journalisme d’investigation, et reportage sur les conflits. Notre objectif ultime est de combattre la désinformation, renforcer la cohésion sociale, et améliorer la réactivité, l’inclusion et la responsabilité du gouvernement, en particulier dans les communautés guinéennes à risque.»

Aussi, les programmes « comporteront 11 000 dollars de subventions pour des reportages individuels et collaboratifs pour certains participants. Avec un mentorat dédié, ces subventions permettront aux journalistes de mettre en œuvre leurs nouvelles compétences pour produire des rapports basés sur des preuves sur des sujets critiques affectant leurs communautés. De plus, cette initiative favorisera un réseau de journalistes formés, encourageant la collaboration et l’échange de connaissances transfrontaliers».

L’objectif est «d’inspirer et de motiver une nouvelle génération de journalistes déterminés à maintenir les normes les plus élevées d’intégrité, de responsabilité, et de précision dans leur reportage».

Par Le Populaire 

Related posts

Guinée : » le CNRD serait-il aux abois! »

Diallo Tidian

Communiqué: Report de la nuit de la Guinée au Zénth

Diallo Tidian

Défense, sécurité et environnement : Idi Amin, Bachir Diallo et Louopou Lamah aux commandes !

Diallo Tidian